• CONSEILLER

    Parce- que la prévention doit être une valeur ajoutée à votre entreprise, notre expertise guidera vos actions
  • FORMER

    Accompagner la stratégie de votre entreprise dans le domaine de la prévention, en développant les thématiques des risques
  • ASSISTANCE TECHNIQUE

    A vos côtés, nous apportons: expertise, moyens et solutions face aux problèmes que vous rencontrez dans le cadre de la prévention et de la sécurité au travail
  • 1
  • 2
  • 3

Super User

vendredi, 27 octobre 2017 06:49

Nos références

intermarché       logo asnières sur seine        logo centre socio culturel les platanes      logo chaine thermale du soleil    logo cnfpt         logo creteil            logo fusiref              logo Pierrefitte sur Seine        logo romainville          logo saint maur        logo valenton      communaute agglomeration saint etienne metropole               ville de saint etienne                  ville d antony    

 

cfa batiment marzy

mardi, 22 août 2017 15:32

prochaines dates

Les concepteurs

Salarié ou agent du maître d'ouvrage intervenant en préparation ou suivi des projets de travaux.
 
 
En tant que maître d’ouvrage ou maître d’œuvre, vous devez disposer d’au moins un salarié ou agent titulaire d’une AIPR « concepteur ».

Les encadrants

Salariés de l’entreprise intervenant en préparation/réalisation des travaux en tant que chef de chantier ou conducteur de travaux par exemple.

En tant qu’exécutant des travaux vous devez disposer d’au moins un salarié ou agent titulaire d’une AIPR « encadrant ».

 

Les opérateurs

Salariés intervenants directement à proximité des réseaux aériens ou enterrés.

 

Tous les salariés intervenant directement à proximité des réseaux doivent être titulaires d’une AIPR « opérateur ».

 

Examen seul

Profil

Salarié ou agent du maître d'ouvrage ou du maître d'oeuvre devant intervenir en préparation, suivi ou réalisation de travaux à proximité de réseaux aériens ou enterrés. Niveaux Opérateur, Encadrant ou Concepteur.

Prérequis

Aucun prérequis n'est nécessaire.

Organisation

L'Examen AIPR se déroule sur 1 heure. Il s'agit d'un QCM de 30 à 40 questions (selon niveau).

 Durée : 2 jours (examen inclus)

10 participants par session

NEVERS    6 ET 7 DECEMBRE 2017

code stage 17112

NEVERS    18 ET 19 JANVIER 2018

code stage 18101

NEVERS     1 ET 2 FEVRIER 2018

code stage  18102

Durée : 2 jours (examen inclus)

10 participants par session

DECIZE     2 ET 3 NOVEMBRE 2017

code stage 17211 - 

NEVERS   12 ET 13 DECEMBRE 2017

code stage 17212

NEVERS    24 ET 25 JANVIER 2018

code stage 18201

NEVERS   6 ET 7 FEVRIER 2018

code stage 18202

 Durée : 1 jour (examen inclus)

10 participants par session

DECIZE       20 OCTOBRE 2017

code stage 17510 - COMPLET

NEVERS      7 NOVEMBRE 2017

code stage 17311 - COMPLET

NEVERS     14 DECEMBRE 2017

code stage 17312

NEVERS      30 JANVIER 2018

code stage  18301

NEVERS      31 JANVIER 2018

code stage  18401

NEVERS       8 FEVRIER 2018

code stage  18302

NEVERS       9 FEVRIER 2018

code stage  18402

Durée: 1 heure  Tarif : 60 euros net/pers

10 participants par session

NEVERS     14 DECEMBRE 2017 (10h-11h)

code stage 17412

NEVERS     14 DECEMBRE 2017 (14h-15h)

code stage 17512

NEVERS      30 JANVIER 2018 (14h-15h)

code stage  18301

NEVERS      31 JANVIER 2018 (14h-15h)

code stage  18401

NEVERS       8 FEVRIER 2018 (14h-15h)

code stage  18302

NEVERS       9 FEVRIER 2018 (14h-15h)

code stage  18402

 

CONTEXTE ET RÉGLEMENTATION

  • Les enjeux de la réglementation anti endommagement de réseaux
  • Les obligations des différents acteurs.
  • Les procédures mises en place (DT suivie par DICT ; DT-DICT conjointe, ATU).
  • Les règles spécifiques de prévention selon tes types de travaux.
  • La responsabilité des acteurs et les sanctions applicables.

LA MISE EN OEUVRE DU CHANTIER

  • Les documents nécessaires sur un chantier.
  • Les piquetages et marquages au sol.
  • Les actions de prévention à réaliser avant le démarrage effectif des travaux.
  • Le guide technique: présentation et mode d’emploi. Conditions, responsabilités et déclaration d’un arrêt de chantier.
  • Les consignes spécifiques pour les travaux urgents.

SAVOIR PRÉPARER SON INTERVENTION

  • Reconnaître les différents types de réseaux et leurs caractéristiques.
  • Les différentes classes de plan.
  • Lectures de plan et nomenclature des réseaux.
  • Les méthodes existantes pour le repérage des réseaux.
  • Règles de sécurité́ lors de travaux à proximité́ des réseaux.

TRAVAILLER À PROXIMITÉ DES RÉSEAUX

  • Règles d’organisation du chantier pour assurer la sécurité lors d’interventions à proximité des réseaux
  • L’apport éventuel des exploitants.
  • Les risques liés aux opérations à proximité des réseaux
  • Les méthodes et moyens à employer selon les risques anticipés Les conditions de recours à l’arrêt de chantier.

EN CAS D'ANOMALIES

  • Mesures à respecter en cas d’accident.
  • La règle des 4A.
  • Déclaration de dommages, responsabilités de l’entreprise

TEST ET EXAMEN FINAL

CONTEXTE ET RÉGLEMENTATION

  • Pourquoi l’AIPR, présentation du contexte réglementaire
  • Les différents acteurs, leurs rôles et leurs obligations respectives (concepteur, encadrant, opérateurs)
  • La responsabilité des acteurs et les sanctions applicables.
  • Les principaux documents
  • Terminologie employée dans la réglementation anti endommagement

LA MISE EN OEUVRE DU CHANTIER

  • Les documents nécessaires sur un chantier.
  • Les piquetages et marquages au sol.
  • Les actions de prévention à réaliser avant le démarrage effectif des travaux.
  • Conditions, responsabilités et déclaration d’un arrêt de chantier.
  • Les consignes spécifiques pour les travaux urgents.

SAVOIR PRÉPARER SON INTERVENTION

  • Reconnaître les différents types de réseaux et leurs caractéristiques
  • Savoir les localiser selon leurs classes
  • Repérer les réseaux sur plan

TRAVAILLER À PROXIMITÉ DES RÉSEAUX

  • Règles d’organisation du chantier pour assurer la sécurité lors d’interventions à proximité des réseaux
  • Les risques liés aux opérations à proximité des réseaux
  • Les distances de sécurité à respecter selon les types de réseaux Les outils et méthodes à employer selon les cas, ce qu’il ne faut pas faire.
  • Les conditions de recours à l’arrêt de chantier.

TEST ET EXAMEN FINAL

 

 

 

 

PROCEDURES POUR LE RESPONSABLE DE PROJET AVANT CHANTIER

  • Formulaire DT : Guichet Unique et projet
  • Analyse des réponses, réalisation des investigations complémentaires (IC) et la détection de réseaux : classe de précision cartographique des ouvrages, responsabilité de prise en charge
  • Clause dans les marchés et DCE
  • Marquage et piquetage
  • Compétences des personnels
  • Entrainement au QCM

PROCEDURE EXECUTANTS AVANT LES CHANTIERS

  • Formulaire DICT
  • Analyse des réponses du DCE et du marché
  • Compétences des personnels
  • Application du Guide technique
  • Lectures des indices et affleurants
  • Travaux sans tranchée
  • Entrainement au QCM

TEST ET EXAMEN FINAL

Tarif inter: 249 euros net/pers Tarif inter: 249 euros net/pers

 Tarif inter: 185 euros net/pers

mardi, 22 août 2017 07:02

AIPR c'est quoi ?

L'AIPR sera obligatoire à partir du 1er janvier 2018

Qu'est-ce que l'AIPR ?

L'AIPR (Autorisation d'Intervention à Proximité des Réseaux) est délivrée par l'employeur à son personnel devant intervenir à proximité des réseaux.

C'est l'élément humain d'une réforme plus large d'anti-endommagement des réseaux.

Objectifs de la réforme anti-endommagement

Les principaux objectifs de cette réforme :

  • Fiabiliser le recensement des exploitants

  • Gagner en sécurité en amont des travaux

  • Améliorer la cartographie

  • Améliorer les compétences des différents intervenants  

Elle englobe la gestion du "guichet unique", des DT/DICT...


Niveaux d'habilitations AIPR et publics concernés

Il existe 3 niveaux d'habilitations en fonction de l'activité des personnes

Niveau OPERATEUR

Salarié intervenant directement dans les travaux à proximité des  réseaux aériens ou enterrés, soit en tant qu'opérateur d'engin, soit dans le cadre de  travaux urgents

  • Les conducteurs

Conducteur de bouteur, de chargeuse, de pelle hydraulique, de chargeuse-pelleteuse, de niveleuse, de machine de forage. Conducteur de grue à tour, de grue mobile, de grue auxiliaire de chargement. Conducteur de plateforme élévatrice mobile de personnes (PEMP), de chariot automoteur de manutention à conducteur porté, de pompe et tapis à béton

  • Les suiveurs

Les suiveurs de conduite d’engins seront également soumis à l’obligation d’AIPR mais le délai d’application de cette obligation n’a toujours pas été fixé.

  • Cas des travaux urgents

NB : Sur tout chantier de travaux urgents, tout le personnel intervenant doit être titulaire de l’AIPR (jusqu’au 1er janvier 2019, dérogation : un seul des salariés intervenant sur un chantier doit être titulaire de l’AIPR).


Niveau ENCADRANT

Salarié de l'entreprise de travaux intervenant en préparation administrative et technique des travaux (chef de chantier, conducteur de travaux).  
Pour tout chantier de travaux, au moins un salarié de l’exécutant de travaux doit être  identifiable comme titulaire d’une AIPR "Encadrant".


Niveau CONCEPTEUR

Salarié du maître d'ouvrage ou du maître d’œuvre devant intervenir en préparation ou suivi des projets de travaux.
Pour tout projet de travaux, au moins un salarié du maître d’ouvrage ou de l’organisme intervenant pour son compte, doit être identifiable comme titulaire d’une AIPR "Concepteur".
En outre, pour tout prestataire en localisation des réseaux ou en récolement de réseaux neufs voulant être certifié, au moins une personne doit être titulaire d’une AIPR "Concepteur"

Délivrance de l'AIPR

Comme indiqué précédemment, c'est l'employeur qui délivre l'AIPR.
Pour pouvoir délivrer l'AIPR il doit se baser sur :

  • Un CACES® en cours de validité prenant en compte la réforme anti-endommagement, pour les conducteurs d'engins (période transitoire jusqu’au 1er Janvier 2019.)

  • Un titre, diplôme, certificat de qualification professionnelle, des secteurs du bâtiment et des travaux publics ou des secteurs connexes, datant de moins de 5 ans et prenant en compte la réforme anti-endommagement

  • Une attestation de compétences délivrée après un examen par QCM encadré par l’état, et datant de moins de 5 ans

  • Tout titre, diplôme ou certificat de portée équivalente à l'un des 3 ci-dessus délivré dans un autre état membre de l‘UE

lundi, 08 février 2016 17:21

Le bruit c'est quoi ?

DU BRUIT ! Et ALORS... ?                                                 1 salarié sur 5 dit être gêné par le bruit au travail

Le bruit fait partie de la vie. D’ailleurs, l’absence totale de bruit est unanimement reconnue comme très difficilement supportable pour l’homme. Pourtant, certaines situations d’exposition au bruit, dans la vie de tous les jours ou au travail, peuvent être néfastes pour la santé.
 
Aujourd’hui, en France, plus de trois millions de salariés sont exposés sur leur lieu de travail, de manière prolongée, à des niveaux de bruit potentiellement nocifs. En outre, le bruit est reconnu comme cause demaladies professionnelles depuis 1963 (tableau n°42 des maladies professionnelles relatif à la surdité provoquée par les bruits lésionnels).
Le coût moyen d'une surdité professionnelle indemnisée par la sécurité sociale représente près de 100 000 euros, ce qui en fait l’une des maladies professionnelles les plus coûteuses pour la collectivité. 
 
 
 LE BRUIT C'EST QUOI ?
 
Si les valeurs puissance (décibels) et fréquence (hauteur du son) caractérisent le plus ce qu'est un bruit, il ne faut pas perdre de vue que  le bruit n'est pas de la musique.
Qu'il soit solidien ou aérien, le bruit n'est pas mélodieux, il est erratique, non harmnonieux et surout subit.

LES CARACTERISTIQUES DU BRUIT                

Le niveau de bruit, qui détermine si un son est fort ou faible, se mesure en décibels (dB). Le niveau zéro,0 dB, correspond au seuil de l’audition humaine. Un écart de 1 dB correspond au plus faible intervalle entre deux niveaux sonores que l’oreille humaine sache détecter. Mais c’est à partir d’un intervalle de 3 dB qu’on perçoit vraiment une réelle différence. L’échelle des décibels est ainsi faite que chaque fois que le niveau sonore d’un bruit augmente de 3 dB, la quantité de bruit reçue passe du simple au double. Ainsi,la combinaison de deux sources sonores de 80 dB chacune produit un niveau global de 83 dB.
EVRIPRO LE BRUIT 
 
La fréquence correspond quant à elle à la hauteur du son. Plus la fréquence d’un son est élevée, plus le son est aigu. La fréquence s’exprime en Hertz, noté Hz. La perception humaine des sons varie avec le niveau sonore et avec la fréquence. Dans la gamme des niveaux sonores de la vie courante (faibles à modérés), l’oreille est moins sensible aux sons graves et aigus qu’aux sons médium (comprisentre 500 à2000 Hz). Dans les niveaux sonores élevés,à l’inverse,
l’oreille est davantage sensible aux sons graves.
 

 

Pour plus d'informations, contactez- nous.

 

lundi, 01 février 2016 14:53

Qui le rédige ?

LE DOCUMENT UNIQUE    QUI LE REDIGE ?  

                     

C'est l'employeur qui à l'obligation d'assurer la sécurité et de protéger la santé de ses salariés. (Art. L 4121-1 et L 4121-2 du code du travail).

L'évaluation des risques professionnels se déroule en une série d'étapes logique mettant en oeuvre divers outils. La réglementation oblige à la réalisation, mais ne préconise aucun moyen pour la mise en oeuvre.

Nous vous proposons une méthode de travail, que vous validerez (la commande). Celle-ci consistera à réaliser: l'évaluation pour aboutir à  la rédaction du document unique, que vous approuverez.

Fotolia 66986630 XS

l'évaluation des risques doit collectivement conduire, à réduire les risques d'accidents

                                                   Diriger, c'est anticiper !

 

 

Pour plus d'informations, contactez- nous.

 

lundi, 01 février 2016 14:33

Notre expertise

LE DOCUMENT UNIQUE    NOTRE EXPERTISE

Différentes approches d'analyse des risques existent. Certaines consistent à identifier a priori les risques d'accidents du travail, d'autrse constituent une approche par l'étude du travail ou bien par la probabilité d'apparition d'un dommage ou bien l'étude à postériori  après accidents.

Evaluer, signifie techniquement " utiliser des données factuelles pour apprécier les effets sur la santé de l'exposition d'individus ou de populations à des situations dangereuses"

 

logo 
      choisissez une approche professionnelle, pour un résultat optimum

 

 

 

Pour plus d'informations, contactez- nous.

 

mardi, 21 avril 2015 14:49

Assistance technique

Conduite de projet - Direction de projet - Assistance opérationnelle sur votre site

Nous pouvons vous accompagner pour toute ou partie des phases de votre projet "Prévention".

A distance ou en détachement sur votre site, nous pouvons intégrer vos équipes et appréhender tous les paramètres et vos contraintes de productions.

Notre expertise, vous permettra de bénéficier d'un avis éclairé sur les enjeux et les possibilités à mettre en oeuvre.

 

mardi, 21 avril 2015 13:13

MEMBRE CHSCT

Le code du travail (article L. 4614-14) rend obligatoire la formation des membres du CHSCT  à leur fonction. Cette formation est dispensée par des organismes agréés par la DIRECCTE Bourgogne. Notre organisme est en cours d'agrément.

Pour tout renseignement, contacter la DIRECCTE Bourgogne 21 boulevard voltaire BP 81110 - 21011 DIJON Standard 03-80-76-99-10

mardi, 21 avril 2015 11:10

EVALUER LES RISQUES ROUTIERS

Les accidents routiers du travail représentent aujourd’hui environ 3 % des accidents du travail toutes causes confondues, et plus de 20 % de l’ensemble des accidents mortels de travail (pour le régime général de la Sécurité sociale). Au-delà des risques de dommages corporels en cas d’accident de la route, le conducteur est également exposé à des risques physiques, posturaux, chimiques et psychosociaux.

mardi, 21 avril 2015 09:34

RISQUES CHIMIQUES

Les risques chimiques, obligent les personnes potentiellement exposées à adopter des conduites à tenir qui devront tenir compte de la dangerosité des produits, des états physiques des produits, des flux de dispersions, des conditions météorologiques, et de leurs conditions d'utilisation.

 Tout salarié impliqué dans la prévention et/ou exposé à ces risques (CHSCT, groupe de travail, personnes désignée compétente, technicien, manipulateur, manutentionnaire, logisticien):

  • acquérir les connaissances nécessaires sur les risques et leur prévention;
  • être capable d'identifier les situations dangeureuses et évaluer les risques;
  • apprécier le niveau de sécurité des situations de travail
  • réagir face à une situation accidentelle
evripro fr risques chimiques 

Formation basée selon un  concept "de terrain"

 A partir d'échanges apportés par les participants, nous constitueront une base de données professionnelles.

Cette base servira de pivot, aux apports de connaissances et sera reprise dans le cadre de mises en situation pratiques, selon notre concept d'approche des risques chimiques.

 

 

Page 1 sur 2