• CONSEILLER

    Parce- que la prévention doit être une valeur ajoutée à votre entreprise, notre expertise guidera vos actions
  • FORMER

    Accompagner la stratégie de votre entreprise dans le domaine de la prévention, en développant les thématiques des risques
  • ASSISTANCE TECHNIQUE

    A vos côtés, nous apportons: expertise, moyens et solutions face aux problèmes que vous rencontrez dans le cadre de la prévention et de la sécurité au travail
  • 1
  • 2
  • 3

Le bruit c'est quoi ?

Évaluer cet élément
(0 Votes)

DU BRUIT ! Et ALORS... ?                                                 1 salarié sur 5 dit être gêné par le bruit au travail

Le bruit fait partie de la vie. D’ailleurs, l’absence totale de bruit est unanimement reconnue comme très difficilement supportable pour l’homme. Pourtant, certaines situations d’exposition au bruit, dans la vie de tous les jours ou au travail, peuvent être néfastes pour la santé.
 
Aujourd’hui, en France, plus de trois millions de salariés sont exposés sur leur lieu de travail, de manière prolongée, à des niveaux de bruit potentiellement nocifs. En outre, le bruit est reconnu comme cause demaladies professionnelles depuis 1963 (tableau n°42 des maladies professionnelles relatif à la surdité provoquée par les bruits lésionnels).
Le coût moyen d'une surdité professionnelle indemnisée par la sécurité sociale représente près de 100 000 euros, ce qui en fait l’une des maladies professionnelles les plus coûteuses pour la collectivité. 
 
 
 LE BRUIT C'EST QUOI ?
 
Si les valeurs puissance (décibels) et fréquence (hauteur du son) caractérisent le plus ce qu'est un bruit, il ne faut pas perdre de vue que  le bruit n'est pas de la musique.
Qu'il soit solidien ou aérien, le bruit n'est pas mélodieux, il est erratique, non harmnonieux et surout subit.

LES CARACTERISTIQUES DU BRUIT                

Le niveau de bruit, qui détermine si un son est fort ou faible, se mesure en décibels (dB). Le niveau zéro,0 dB, correspond au seuil de l’audition humaine. Un écart de 1 dB correspond au plus faible intervalle entre deux niveaux sonores que l’oreille humaine sache détecter. Mais c’est à partir d’un intervalle de 3 dB qu’on perçoit vraiment une réelle différence. L’échelle des décibels est ainsi faite que chaque fois que le niveau sonore d’un bruit augmente de 3 dB, la quantité de bruit reçue passe du simple au double. Ainsi,la combinaison de deux sources sonores de 80 dB chacune produit un niveau global de 83 dB.
EVRIPRO LE BRUIT 
 
La fréquence correspond quant à elle à la hauteur du son. Plus la fréquence d’un son est élevée, plus le son est aigu. La fréquence s’exprime en Hertz, noté Hz. La perception humaine des sons varie avec le niveau sonore et avec la fréquence. Dans la gamme des niveaux sonores de la vie courante (faibles à modérés), l’oreille est moins sensible aux sons graves et aigus qu’aux sons médium (comprisentre 500 à2000 Hz). Dans les niveaux sonores élevés,à l’inverse,
l’oreille est davantage sensible aux sons graves.
 

 

Pour plus d'informations, contactez- nous.

 

Lu 278 fois Dernière modification le lundi, 23 octobre 2017 19:46